Pourquoi et comment réaliser un bilan carbone entreprise ?

Des températures jusqu’à 40°C supérieures aux normales de saison ont été enregistrées à la mi-mars en Antarctique. Ces anomalies nous rappellent l’urgence climatique à laquelle nous devons faire face. Pour mobiliser les organisations et fixer des objectifs de décarbonation, une comptabilité carbone est nécessaire. En France, nous parlons de bilan carbone ou de bilan GES.


Le bilan GES (ou bilan carbone) : c’est quoi ?


Le bilan carbone est une méthode développée par l’ingénieur énergie-climat Jean-Marc Jancovici pour l’Ademe permettant de mesurer les émissions de gaz à effet de serre liées aux activités d’une entreprise. Cette méthode permet notamment de répondre à la réglementation - l’article 75 de la loi Grenelle II ordonne en effet que toutes les entreprises de plus de 500 salariés en métropole et de 250 salariés dans les régions et départements d’outre mer ainsi que les collectivités de plus de 50 000 habitants réalisent un bilan d'émissions de gaz à effet de serre.


Quels sont les principaux objectifs du bilan carbone pour les entreprises ?


Le bilan carbone a pour principal objectif d’établir la comptabilité carbone d’une entreprise afin d’engager une stratégie climat ambitieuse, de co-construire un plan d’action robuste c’est-à-dire chiffré en termes de gains carbone et d’investissements financiers.


Au-delà de l’éthique qui voudrait que chacune des entreprises entreprennent une stratégie climat ambitieuse, une entreprise a de réels intérêts à réaliser un bilan carbone.


Réaliser son bilan carbone permet en premier lieu de prendre en compte un certain nombre de risques relatifs aux enjeux énergie-climat. Une entreprise doit aujourd’hui anticiper des réglementations qui pourraient contraindre les émissions de CO2 dans les différents secteurs. Les pénuries structurelles (raréfaction) et conjoncturelles (inadéquation de l’offre et la demande) en ressources énergétiques fossiles menaçent aussi l’avenir des organisations. Enfin, des risques en termes de gestion des ressources humaines font surface. Les candidats en recherche d'emploi n’hésitent plus aujourd’hui à questionner l’éthique d’une entreprise et sa façon d'adresser les enjeux environnementaux parmi lesquels le climat occupe une place prépondérante.


Réaliser un bilan carbone permet aussi de fidéliser ses collaborateurs grâce à un projet porteur de sens.


Qui est soumis au bilan carbone ?


Toutes les entreprises de plus de 500 salariés en métropole et de 250 salariés dans les régions et départements d’outre mer ainsi que les collectivités de plus de 50 000 habitants doivent, depuis 2012, réaliser un bilan d'émissions de gaz à effet de serre. Les entreprises doivent renouveler cet exercice tous les quatre ans quand les structures publiques ont l’obligation de le réaliser tous les trois ans. Le bilan carbone, qui doit être publié sur le site bilan GES de l’Ademe doit aussi être accompagné d’un plan d’action, qui précise “ les objectifs, moyens et actions envisagés à cette fin et, le cas échéant, les actions mises en œuvre lors du précédent bilan”. A défaut, l'organisation concernée peut être condamnée à payer une amende de 10 000 €. En cas de récidive, une majoration à hauteur de 20 000 € est prévue.


De façon indirecte, de nombreuses entreprises sont aussi invitées à mesurer leur empreinte carbone afin de répondre à des marchés publics ou aux demandes d’investisseurs institutionnels par exemple. Ces derniers, depuis l’article 173 de la loi sur la transition énergétique du 17 août 2015 sont tenus de publier leur intégration des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance dans leurs opérations d’investissement.


Qui réalise le bilan carbone ?

Un bilan carbone peut être réalisé en interne, par un collaborateur de l’entreprise intéressée, ou avec l’appui d’un cabinet de conseil en stratégie climat. Dans tous les cas, de nombreuses informations seront à collecter au sein des différents services de l’organisation et notamment des fonctions supports (logistique, comptabilité, ressources humaines, etc). Il est donc important d’engager l’ensemble de l’entreprise dans la démarche. Les parties prenantes et notamment les prestataires de l’organisation peuvent aussi être interrogées dans le cas où l’organisation souhaite établir un bilan carbone de l’ensemble de sa chaîne de valeur (on parle ainsi d’un bilan carbone ou d’un bilan GES scope 1, 2 et 3).

scope-bilan-carbone
Les différents scopes d'émission

Quel plan d'action l'entreprise peut mettre en place pour réduire ses émissions de co2e ?

Afin de réduire ses émissions, l’entreprise doit d’abord mettre en place un plan d’action soutenu aussi bien par la direction de l’entreprise que par les différents collaborateurs. Pour une mise en application réussie, il est en effet nécessaire que l’ensemble des parties prenantes internes de l’entreprise soient sensibilisés aux enjeux énergie-climat afin d’en comprendre les enjeux éthiques et vitaux pour l’organisation.

Le plan d’action doit ensuite reposer sur un bilan carbone précis et complet permettant de hiérarchiser les postes d’émissions de l’entreprise afin de ne pas déployer trop d’efforts en termes de ressources dans des secteurs où les gains carbone sont difficiles et limités. Afin de conserver la motivation des équipes dans la décarbonation de l’entreprise, les premiers gains carbone sont en effet très importants.

Enfin, le plan d’action doit être aligné, dans la mesure du possible avec les engagements de l’Accord de Paris : environ 5% de réduction des émissions de GES par an est nécessaire afin d’atténuer le changement climatique.

Pourquoi choisir Kabaun pour réaliser son bilan carbone entreprise ?

Kabaun est une plateforme open-source de mesure d'impact carbone qui permet aux entreprises de construire leur bilan carbone, de suivre leur trajectoire, et ce de façon intuitive, précise et transparente. Kabaun est également adossée à une structure de conseil en stratégie climat (Kclimat) qui intègre des consultants et experts climat passionnés et qui sauront répondre à vos attentes.

Pour résumer, réaliser son bilan carbone est nécessaire, parfois obligatoire, afin de lutter contre un changement climatique dont les conséquences sont de plus en plus prégnantes.


Au-delà des questions éthiques, établir son bilan carbone permet aussi notamment de maîtriser un certain nombre de risques économiques et réglementaires. Alors, lancez-vous !