top of page

Tout savoir sur le Carbon Disclosure Project (CDP)

Dernière mise à jour : 25 avr. 2023

Il existe de nombreux standards de publication de reporting (disclosure) pour permettre à une entreprise de publier ses performances environnementales et son rapport sur l'impact de ses activités sur l'environnement. Le Carbon Disclosure Project (CDP) est l'une des références mondiales en la matière.



Qu’est-ce que le CDP (Carbon Disclosure Project) ?


carbon-disclosure-project-CDP-logo

Organisation globale à but non lucratif basée au Royaume-Uni, le Carbon Disclosure Project (CDP) gère l’une des plus importantes bases de données environnementales. Elle encourage les investisseurs, grandes entreprises, collectivités et gouvernements du monde entier à mesurer l’impact environnemental de leurs activités dans la perspective d’agir concrètement pour le diminuer. CDP Global est composé de trois entités (CDP Worldwide Group, CDP North America, Inc. et CDP Europe AISBL) et dispose de partenaires dans 50 pays du monde. Le champ de mesures du CDP regroupe aujourd’hui 3 pôles : le climat, les ressources en eau et la déforestation. Depuis sa création, l’organisation a cependant fait évoluer à plusieurs reprises ses enquêtes et ses méthodes d’évaluation :

  • En 2003, le CDP a d’abord débuté par des campagnes annuelles de recueil de données sur les émissions de gaz à effet de serre (GES) des entreprises.

  • En 2010, il a élargi ses mesures à la gestion de l’eau et a ajouté un module « oil & gas » à son enquête sur les GES.

  • En 2013, un troisième pôle apparaît lorsque le CDP enrichit ses questionnaires d’une enquête au sujet de l’impact des entreprises sur la déforestation.

  • En 2016, le CDP modifie sa méthode d’évaluation, en se basant non plus sur le Climate Performance Band et le Climate Disclosure Score, mais sur le Level of Engagement Score.

Le Carbon Disclosure Project encourage les entreprises et collectivités à divulguer leurs données et leur attribue une note en s’appuyant sur leur propre méthodologie.


En quoi consiste la méthode d’évaluation du Carbon Disclosure Project ?


Le Carbon Disclosure Project utilise une méthode d'évaluation pour mesurer la performance environnementale des entreprises et collectivités. La méthode d'évaluation du CDP comprend l'envoi annuel de questionnaires conçus pour évaluer leur performance environnementale sur une base sectorielle, ainsi que leur niveau de transparence et de communication avec les parties prenantes. Le CDP évalue chaque entreprise et collectivité et leur attribue une note, le « Level of Engagement Score ».

scoring-cdp

Le Level of Engagement Score est un système de notation à 4 niveaux de maturité et de prise de conscience : A (Leadership), B (Management), C (Awareness) et D (Disclosure). Une notation F est également prévue pour les entreprises dont le CDP n’a pas pu évaluer l’impact ni l’engagement, faute de données suffisantes.



D : Disclosure


L’organisme classé D n’inscrit pas les enjeux écologiques dans sa stratégie de développement. Le niveau D correspond aux entreprises qui se contentent d’un reporting CDP : elles répondent donc seulement aux exigences de transparence, mais pas aux critères d’engagement ni de conscience.


C : Awareness


Les entreprises classées C et C- témoignent d’une conscience de l’importance des questions environnementales, mais ne tiennent pas compte de ces enjeux dans leur stratégie. Sensibilisées à ces questions, elles ne les placent cependant pas au cœur de leurs valeurs ni de leur modèle économique. Il s’agit d’entreprises qui ne sont pas engagées dans une démarche RSE.


B : Management


Selon le classement CDP, la note B ou B- est attribuée aux entreprises qui témoignent d’une gestion des ressources et des conséquences de leurs activités sur le climat. Les organismes classés B et B- prennent en compte dans leur stratégie les piliers du développement durable, mais pourraient revoir à la hausse leurs objectifs.


A : Leadership


La notation A distingue la valeur la plus élevée d’engagement de la part d’une entreprise ou d’un organisme. Elle correspond à une connaissance des enjeux environnementaux, une conscience entière de son impact et la mise en œuvre d’actions concrètes pour le diminuer, comme la mise en place d'un plan de transition climatique ou d'objectifs basés sur la science (science-based targets).


En 2022, environ 15 000 entreprises ont répondu aux questionnaires du Carbon Disclosure Project et parmi elles, environ 330 ont obtenu la note A Leadership, soit 2,2%.


Comment répondre de manière efficace au questionnaire du Carbon Disclosure Project ?


Pour répondre de manière efficace au questionnaire du Carbon Disclosure Project, il est important de pouvoir communiquer des données exhaustives, mais aussi de démontrer son niveau de conscience et d’engagement pour réduire son impact environnemental.


Effectuer un bilan carbone de votre entreprise constitue notamment pour le CDP un avantage à plusieurs niveaux : gage de conscience et d’engagement, le bilan carbone rend également disponibles de nombreuses données requises pour le reporting CDP.


Associer votre entreprise à la démarche SBTI (Science-based target initiative) est également une bonne chose : né de la collaboration entre le CDP, l’UNGC (Global Compact des Nations Unies) et le WRI (World Ressource Institut), elle a pour but de répondre aux objectifs fixés lors de la COP21. Cette initiative encourage les entreprises à fixer des objectifs de réduction des émissions de GES en accord avec les connaissances scientifiques les plus récentes. En s’engageant auprès de la SBTI, une entreprise démontre son niveau de conscience par rapport aux enjeux environnementaux. Elle est donc susceptible d’être mieux classée au CDP.


Quels sont les bénéfices du Carbon Disclosure Project pour mon entreprise ?


Les démarches de reporting de la part des acteurs économiques sont des leviers incontournables de la transition écologique, sur lesquels peuvent ensuite être bâties des stratégies d’actions. Loin de constituer un label parmi d’autres, le Carbon Disclosure Project est un organisme de référence qui vous permet d’aller au-delà du reporting obligatoire sur les questions environnementales et qui vous fournit une feuille de route fiable pour relever le défi du net zero en 2050. Le site du CDP met à disposition des entreprises de nombreuses ressources, notamment des recommandations et bonnes pratiques provenant d’autres cadres de reporting comme le TCFD (Task Force on Climate-Related Financial Disclosure) ou le GHG Protocol.


Anticiper la réglementation.


Certaines entreprises sont déjà soumises à l’obligation de reporting extra-financier, et la réglementation se resserre progressivement autour de la nécessité de transparence et d’engagement écologique, notamment en Europe avec la mise en place progressive de la directive CSRD. Le Carbon Disclosure Project prépare les entreprises et organismes de tous secteurs aux évolutions légales : il leur permet de ne pas prendre de retard sur ces sujets, de se sensibiliser aux méthodologies de reporting et de mettre en place une stratégie d’actions cohérente avec les principes de développement durable.


Gagner la confiance des investisseurs, des partenaires, des talents et des clients.


Les acteurs financiers sont de plus en plus attentifs à la destination des fonds qu’ils investissent. Ils attendent toujours davantage de transparence et sont de plus en plus nombreux à interroger le classement CDP des entreprises avant de s’engager. La tendance est la même chez les parties prenantes des organismes et chez les clients. Pour une entreprise, la notation du CDP est un levier d’amélioration de l’image de marque, qui lui permet de fidéliser ses collaborateurs et de satisfaire une clientèle toujours plus sensibilisée aux questions environnementales.

En conclusion


Selon le niveau de conscience de l’entreprise, le Carbon Disclosure project peut être un point de départ pour s’engager dans une démarche de réduction d’impact ou un efficace levier de progression. Dans tous les cas, il s’agit d’une démarche de transparence dont l’entreprise est récompensée par une image de marque améliorée et une plus grande attractivité.

Comentários


bottom of page